Schéma de Cohérence territoriale : il faut aller plus loin

Tout d’abord nous nous félicitons d’avoir pu disposer de davantage de temps pour prendre connaissance de l’ensemble des documents constitutifs du SCoT sur lequel nous allons devoir émettre un avis. Nous sommes persuadés que ce temps supplémentaire aura été profitable à tous ! Sur l’élaboration du document lui-même, le rapport de présentation (1/6 pages 5 à 7) fait l’éloge d’une démarche partenariale, voire itérative mais on ne voit pas bien comment la population a été associée à la réflexion sur les enjeux et à la construction du projet. D’ailleurs, force est de constater que pendant la phase de définition de la stratégie la population n’a pas répondu présente malgré l’exposition itinérante et les réunions publiques puisque 200 personnes seulement sur un territoire qui en compte plus de 350 000 ont pu bénéficier de la présentation de ce projet de territoire. Le bureau du SMAT qui nous est présenté comme la cheville ouvrière du processus d’élaboration du SCoT est certes constitué d’hommes politiques ayant pour certains une longue expérience de la vie publique mais on ne peut pas dire qu’il représente la population du territoire : pas une femme, pas un représentant de la diversité, pas un représentant des mouvements écologistes.Pour réussir la démocratie participative il va falloir changer de logiciel.

Lire la suite

Les élus de la minorité quittent le conseil municipal!

Ce soir, 2 avril, les élus de la minorité refusent de participer à une carricature de démocratie. Le conseil municipal devait donner un avis sur le schéma de cohérence territorial, seulement ce document de près de 700 pages n’a pas été transmis aux conseillers! (lire ci-dessous la déclaration effectuée avant le début du conseil… qui a dû être reporté en l’absence de quorum!)

Lire la suite

Quel développement pour Montlouis?

C’est à cette question que nous avons essayé de répondre en septembre lors d’une randonnée permettant de découvrir quelques sites en cours d’urbanisation ou faisant parti des projets de la majorité municipale. De nombreux Montlouisiens-es ont participé à cette initiative qui s’est prolongée par la projection du documentaire « Un monde pour soi » de Yann Simic.

Lire la suite