Les élus de la minorité quittent le conseil municipal!

Ce soir, 2 avril, les élus de la minorité refusent de participer à une carricature de démocratie. Le conseil municipal devait donner un avis sur le schéma de cohérence territorial, seulement ce document de près de 700 pages n’a pas été transmis aux conseillers! (lire ci-dessous la déclaration effectuée avant le début du conseil… qui a dû être reporté en l’absence de quorum!)

Conseil municipal du 2 avril 2013 Déclaration des élus de « Changeons d’ére »

Monsieur le Maire

Ce conseil municipal est essentiellement consacré à l’avis que doit donner la commune sur le Schéma de Cohérence Territoriale de l’agglomération tourangelle (SCOT). Ce projet revêt une importance majeure pour notre commune, notre PLU devra être en conformité avec le Document d’Orientation et d’Objectifs du SCOT qui est un document opposable. C’est pour cela que lors du précédent conseil municipal, nous avions attiré l’attention sur l’importance de disposer des documents de préparation dans des conditions satisfaisantes. Vous nous aviez annoncé un CM exceptionnel le 8 avril ainsi que la mise à disposition des documents dès que possible. Depuis, vous avez avancé la date du conseil au 2 avril et le dossier qui nous a été transmis par mail le 26 mars ne comprenait qu’un document de 29 pages intitulé « échanges sur le SCOT » Composé de cartes et schémas peu lisibles, il ne nous a pas permis d’avoir une vision globale du contenu de ce document d’urbanisme pourtant déterminant pour le développement futur de la commune au travers des orientations qu’il propose. Suite à nos demandes répétées, nous avons reçu vendredi matin un message avec deux liens (dont un ne fonctionnait pas) vers une plate-forme de téléchargement. Cela nous laissait seulement le week-end de Pâques pour se faire une opinion sur le SCOT et organiser les échanges pour une analyse collective. De plus, nous n’acceptons pas que le conseil municipal donne un avis sans que les habitants soient informés sur les enjeux de ce projet. A l’évidence, la prise en compte de leur point de vue n’est pas votre préoccupation majeure ! Pourtant, lors d’une présentation de ce SCOT aux élus de la CCET le 11 mai 2010, vous en aviez souligné l’importance en nous rappelant « ses apports en matière de prise en compte du développement durable dans les domaines de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire (préservation des espaces naturels et agricoles en limitant l’étalement urbain et en densifiant les zones constructibles, respect de la biodiversité ….), de l’habitat, des transports (intermodalité) » Cette situation est d’autant plus condamnable alors que la loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain (loi SRU) qui a créé les SCOT prévoit « un élargissement de la participation de la population à l’élaboration des documents d’urbanisme en généralisant l’obligation d’organiser la concertation avant toute élaboration ou révision d’un schéma de cohérence territoriale ou d’un plan local d’urbanisme » Dans un commentaire qui figurait alors sur son site, l’Agence d’Urbanisme de l’agglomération tourangelle, organisme qui pilote l’élaboration du SCOT, précisait même que « l’innovation majeure en matière procédurale consiste incontestablement en un renforcement de la participation des habitants » Nous sommes bien loin de ces déclarations d’intention, même les élus ne disposent ni des éléments ni du temps nécessaire pour se prononcer en connaissance de cause sur un document achevé.

Cette parodie de démocratie intervient quelques jour après l’adoption par la majorité municipale de son projet d’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires de la commune. Ce projet municipal n’a même pas fait l’objet d’un débat en conseil municipal, il a été présenté en commission générale, assemblée non ouverte au public et à la presse, et sans vote. Comme trop souvent à Montlouis, ce projet pourtant déterminant pour l’école et tous ses partenaires, à lui aussi été élaboré sans concertation et dans l’urgence et adopté malgré son rejet par une large majorité des parents et des conseils d’école. Cela illustre bien l’importance que vous accordez au point de vue des citoyen (nes). Mais c’est vrai que seule la majorité municipale sait ce qui est bon pour la commune et ses habitants. M le maire, lors de cette commission générale, vous avez indiqué que la ville de Montlouis n’avait pas pour habitude de regarder ce qui se faisait dans d’autres collectivités et qu’au contraire ce sont les autres collectivités qui viennent s’inspirer de ce qui se fait à Montlouis! Cette « suffisance » est dommageable pour les Montlouisien(ne)s car il y a dans d’autres communes des pratiques dont on aurait pu utilement s’inspirer. Ainsi, à Chambray les Tours, le projet d’organisation de la semaine scolaire a été adopté avec l’approbation de la communauté éducative, et pour revenir sur le SCOT, à Tours, même si les délais étaient courts, chaque conseiller a reçu un CD Rom avec l’ensemble des documents du SCOT.

Dans ces conditions, nous ne participerons pas à cette caricature de l’expression de la démocratie nous quittons ce conseil municipal.

N'hésitez pas à partager !

Commentaire

Les élus de la minorité quittent le conseil municipal! — 3 commentaires

  1. Bravo aux élus signataires de cette déclaration. Ceci tombe le jour où un ancien Ministre socialiste a enfin reconnu la fraude fiscale dont il est l’auteur. Il serait temps que les élus qu’ils soient communaux ou nationaux mettent en place les outils nécessaires pour impliquer leurs concitoyen(ne)s et arrêtent de les prendre pour des cartes d’électeurs(trices )auxquel(les) il suffit de penser quelques semaines avant chaque élection.

  2. Mêmes les élus de la majorité ne croyaient pas à ce texte, à ce semblant de démocratie, puisqu’ils n’étaient pas assez nombreux présents à ce conseil municipal…
    Comment pouvoir voter les yeux bandés un texte dont on n’a pas pu prendre connaissance ??

    Le conseil municipal est transformé à Montlouis en une chambre d’enregistrement des décisions de M. le Maire…

  3. Ayant totalement décrochée de Montlouis, mais continuant à m’intéresser aux actions de majorité et minorité sur lla commune, je partage le ressenti de total déni de démocratie … mais j’avoue que je ne me suis pas encore remise de l’information donnée par Jean-Claude ( à SuperU, un lieu d’échanges !) : notre cher maire serait prêt à se représenter à un prochain mandat !!!! alors y aura-t-il encore et toujours des élus comme ceux de changeons d’ère pour affronter cette ambiance,de mensonges, démocratie désavouée, mauvaise foi etc.etc.etc.
    J’essaie de ne pas tomber dans le "tous pourris" mais j’avoue que ça m’est difficile m »impliquant dans le secteur de la Santé au sein de la CAPSAND, je retrouve des copies conformes de comportements d’élus locaux (pouvoir, ego vomitif …) .
    Alors je vous tire mon chapeau d’avoir réussi à quitter ce conseil municipal. Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *