Municipales : agir avant d’élire

Après un Grenelle de l’environnement riche en effets d’annonces voici venu le temps des travaux pratiques! Les écologistes ont, depuis fort longtemps, tenté d’articuler une réflexion globale à l’action locale. L’un ne va pas sans l’autre, de la théorie à la pratique en somme.

Déchets, énergie, gestion et traitement de l’eau, téléphonie mobile, pesticides, transports, nuisances sonores, éducation à l’environnement… les problèmes d’environnement touchent au quotidien et des solutions existent, ici et maintenant. Réduire la quantité de déchets jetés permet de réduire le coût de gestion de ces déchets tout en évitant le suremballage et l’incinération.Promouvoir les énergies renouvelables et la maîtrise de l’énergie permet également d’alléger les factures du consommateur. Financer de nouvelles lignes de bus et tramways est également un moyen de limiter les émissions de gaz à effet de serre tout en faisant des économies substantielles en carburant et en temps…

Bref, avant de glisser votre bulletin dans l’urne, lisez bien les programmes! D’ici au 9 mars prochain vous avez toute latitude pour interpeler les candidats sollicitant votre voix aux élections municipales au travers de la carte pétition que vous pouvez trouver sur le site : www.agirpourlenvironnement.org
Dominique Bernard, Président d’Agir pour l’environnement.

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *