Quel développement pour Montlouis?

Tribune vivacité n°120 Novembre Décembre 2012

C’est à cette question que nous avons essayé de répondre en septembre lors d’une randonnée permettant de découvrir quelques sites en cours d’urbanisation ou faisant partie des projets de la majorité municipale. De nombreux Montlouisiens-es ont participé à cette initiative qui s’est prolongée par la projection du documentaire « Un monde pour soi » de Yann Simic. Nous avons notamment débattu de la question de l’étalement urbain, phénomène qui n’épargne pas notre commune au regard des projets municipaux comme les Hauts de Montlouis. Aujourd’hui, la France consomme 1 450 m² pour chaque nouvel habitant, soit beaucoup plus d’espace pour vivre que les générations précédentes. Mais l’étalement urbain repose aussi sur le tout voiture avec des zones pavillonnaires éloignées des centres ville, la construction de routes et de ronds points, de zones commerciales avec leurs immenses parkings. La façon dont nous construisons a des conséquences directes sur notre façon de vivre, de nous déplacer, sur les espaces communs qui créent du lien social. Les projets figurant dans le PLU représentent plus de 3 000 habitants supplémentaires. Comment seront prises en compte les conséquences de cette démographie sur les équipements publics, les déplacements et les transports alors que déjà les bouchons quotidiens entre Tours et Montlouis s’allongent, que les trains sont surchargés et les parkings des gares saturés ? Quand, en conseil municipal, nous dénonçons l’urbanisation effrénée faisant de Montlouis une ville dortoir, monsieur le maire nous répond dédaigneusement que nous n’aimons pas notre commune ! Lui l’aime tellement qu’il ne supporte aucune opposition !

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *